L’Ostéopathie du nourrisson

 

L’ostéopathie peut être intéressant tout au long de votre vie et à chaque événement marquant. Voici une petite liste vous présentant des exemples concernant le nourrisson, l’enfant et l’adolescent.

baby-499976

Dès les premiers jours de vie, la séance d’ostéopathie est intéressante si votre grossesse et/ou l’accouchement a été difficile. Si des instruments ont été utilisés (ventouses, forceps) et/ou des manœuvres effectuées (décollement des membranes, expressions abdominales…). Si votre accouchement a été très rapide ou au contraire trop lent, ou même si votre bébé est né par césarienne. S’il est né avec un cordon ombilical autour du cou ou autour d’une épaule.

Si votre bébé présente une plagiocéphalie positionnelle (le crâne plat, plus d’informations), ou s’il ne tourne sa tête que d’un seul côté (torticolis congénital).

Si votre bébé est agité, qu’il pleure beaucoup, qu’il souffre de troubles digestifs tels que des coliques, s’il présente des reflux fréquents et/ou des régurgitations.

S’il a des problèmes de succions, des difficultés à prendre le sein et/ou le biberon.

S’il se cambre souvent en arrière, dans les bras, sur la table à langer, dans le bain; ou qu’il adopte une position en « banane », incliné sur son côté.

Après un traumatisme physique (chute, vaccin) ou émotionnel vécu lors de la grossesse ou après la naissance.

Ou même à titre préventif aux différentes étapes du développement psychomoteur : à l’acquisition de la position assise, à l’acquisition de la marche.

black-white-1444737

Je suis également détenteur d’un certificat à la pratique de l’ostéopathie pédiatrique.